Ali Mushtaq , la virilité à la Pakistanaise

in , , , , , ,
Utilisez les flèches de votre clavier ◀️ ▶️ pour naviguer.    ↕️ Plein écran : Cliquez sur la photo

Voici un homme qui repousse les limites. Préparez-vous à découvrir le charme captivant et unique d’Ali Mushtaq, une beauté masculine dans toute sa splendeur, mise en lumière par le photographe Terry Hastings. Un superbe spécimen viril et poilu de 33 ans qui ne laisse personne indifférent.

American d’origine pakistanaise, Ali a marqué l’histoire en étant le premier homme musulman à participer à l’International Mr. Leather, en mai 2017 à Chicago alors qu’il avait 27 ans. Il n’a peut-être pas remporté le titre, mais il a su conquérir les cœurs par son authenticité et sa joie de vivre contagieuse.

« Stunning beauty. Very nice eyes. Great body. Would love to be smothered in all that hair« , tels sont les commentaires enthousiastes que suscitent ses photos. Ce fils d’immigrants pakistanais, détenteur du titre de Mr. Long Beach Leather, a pour ambition de devenir un modèle pour la communauté gay cuir. Cette sous-culture est connue pour son attirance pour les vêtements en cuir : bottes, gilets, harnais, et autres pièces, autant de signes indiquant les intérêts sexuels.

Ali, malgré son allure de « hot Middle Eastern guy« , provoque souvent la surprise. Issu d’une famille musulmane et portant un prénom chargé de préjugés, il rompt avec les stéréotypes.

« They’re always trying to figure me out« , déclare-t-il. Malgré l’image souvent négative associée aux musulmans, Ali est là, fier et ouvert, prêt à montrer que les musulmans aussi sont des citoyens à part entière, promoteurs de changements progressistes.

La sous-culture cuir gay moderne tire ses racines de l’après-guerre. Elle est une réaction à la « Pansy Craze » des années 20 et 30, où les hommes gays étaient souvent représentés comme efféminés. Cette culture prône une masculinité affirmée. Aujourd’hui, on y retrouve toutes sortes de personnes, de toutes orientations sexuelles, partageant un amour pour le BDSM, les fétiches ou simplement les motos.

Ali s’ouvre sur son identité de leatherman aux cours qu’il donne au Long Beach City College car il est professeur de sociologie. Il est un ambassadeur audacieux et passionné de la sous-culture cuir. Il incarne la fierté et l’acceptation de soi, défiant les préjugés tout en célébrant la beauté de la diversité.

MODELE: Ali Mushtaq
PHOTOGRAPHE: Terry Hastings

Votez pour ce modèle

50 Points
Upvote Downvote

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jared : Le charme velu par l’objectif de Roger N

Garret Birka provoquant sous l’objectif de Nikko Kefalas